La vie en français

La vie en français
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

On apprend le français avec les personnages surnaturels d’Halloween

personnages surnaturels halloween

Citrouilles, araignées et fantômes… pas de doute, c’est bientôt Halloween ! Comme cette fête célèbre l’horreur et la peur, je vous propose de découvrir quatre personnages surnaturels d’Halloween qui hantent notre imaginaire collectif. Et, grâce à ces créatures folkloriques, on va apprendre du vocabulaire en français !

Pour en savoir plus sur une fête francophone, regardez la vidéo : On apprend le français avec la Fête de la musique.

À la fin de l’article, vous pourrez vous entrainer avec un horrible exercice autocorrectif et n’oubliez pas de relever votre effrayant défi du jour ! Aujourd’hui, je vous demande d’écrire dans les commentaires quels sont vos personnages surnaturels préférés et en quoi vous allez vous déguiser pour Halloween cette année !

Vous êtes prêts et prêtes à avoir la trouille ? Alors, on y va !

Pour découvrir la chaîne YouTube de La vie en français, cliquez ici. Et, n’hésitez pas de vous abonner pour me soutenir.  😉

Cliquez sur « play » pour voir ma nouvelle vidéo ! N’oubliez pas d’activer les sous-titres en français / en espagnol.

Pour écouter ce podcast sur Spotify :

La transcription de la vidéo

Bonjour à tous, bonjour à toutes et bienvenue dans cette affreuse vidéo ! Aujourd’hui, préparez-vous à trembler parce que je vous emmène découvrir les personnages surnaturels et folkloriques d’Halloween. Sorcières, loups-garous, vampires, zombies… toutes ces créatures hantent nos pires cauchemars. Mais, elles peuvent aussi nous apprendre du vocabulaire en français ! Et c’est ce qu’on va voir dans cette vidéo ! Vous êtes prêts et prêtes ? Alors, on y va !

Avant de commencer, je vous rappelle qu’en téléchargeant mon ebook « Cap sur le Français », vous avez accès à plein de ressources et de conseils pour vous aider à apprendre et à vous améliorer en français. Pour le télécharger gratuitement, vous devez cliquer sur le lien qui se trouve dans la description.

[Pour télécharger gratuitement mon e-book, cliquez ici.]

Petite parenthèse ! Dans cette vidéo, je vais parler de personnages surnaturels d’Halloween qui font partie de la légende, de la mythologie et du folklore populaire. Mais, je n’affirme en aucun cas que ces personnages sont réels.

Mais revenons au thème principal de cette vidéo : les personnages surnaturels d’Halloween. Et on commence avec le premier personnage : la sorcière.

1. Les personnage surnaturels féminins : les sorcières

Qu’est-ce que c’est, une sorcière ?

La sorcière, c’est une femme qui possède des dons, qui possède des pouvoirs pour pratiquer la magie et la sorcellerie. L’équivalent masculin de la sorcière est le sorcier. Traditionnellement, la sorcière est représentée comme une vieille femme, avec un nez crochu, c’est-à-dire avec un nez recourbé, et des verrues sur le visage. La sorcière est souvent accompagnée d’un chat noir qui, selon la superstition populaire, est un signe de mauvais présage, un signe de mauvais augure. « C’est de mauvais augure » est une expression qui signifie que c’est mauvais signe, qu’un élément nous fait penser que quelque chose de mauvais risque d’arriver.

Et d’ailleurs, si vous voulez découvrir des expressions pour parler de la peur pour Halloween, je vous laisse une vidéo à ce sujet dans le petit « i ». 8 expressions pour parler de la peur en français pour Halloween.

Que font les sorcières ?

La sorcière fabrique des potions, des filtres d’amour et des poisons. Et attention de ne pas confondre les mots : « poison » et « poisson ». « Un poison », c’est une substance qui peut mettre en danger, en péril, notre santé et « un poisson » qui est un animal vertébré qui vit en milieu aquatique. Donc, attention de ne pas confondre les mots « poison », c’est le son [z], « poison » et le mot « poisson », c’est le son [s], « poisson ». Les sorcières préparent leurs potions, leurs filtres d’amour et leurs poisons dans un chaudron. « Un chaudron », c’est une grande marmite dans laquelle on fait normalement cuire des aliments. Les sorcières regroupent leurs recettes dans un grimoire. « Un grimoire », c’est un gros livre de magie. Les potions des sorcières sont souvent à base d’ailes de chauves-souris, de venin de serpent, de bave de crapaud et de queues de rats.

Et en plus de toutes ces préparations, les sorcières peuvent aussi jeter des sorts, jeter des sortilèges, des malédictions, des enchantements avec l’aide de plusieurs objets, comme par exemple : une baguette magique, une poupée vaudou ou une amulette. Les nuits de pleine lune, les sorcières se réunissent en groupe, en clan, que l’on appelle aussi des « sabbats » et partent voler sur leurs balais.

2. Les personnages surnaturels aux longues dents : les vampires

Qu’est-ce que c’est, un vampire ?

On passe maintenant au deuxième être surnaturel : le vampire. Traditionnellement, on représente les vampires avec des habits assez vieux, de couleur rouge et noir et avec une longue cape. Ils ont le teint du visage blafard, c’est-à-dire très blanc, les yeux rouges et de longues canines. « Les canines », ce sont les quatre dents pointues qui sont un peu plus longues que les autres. Une autre caractéristique des vampires, c’est qu’ils ne possèdent pas de reflet. C’est-à-dire que leur image n’apparaît pas quand ils se regardent dans un miroir.

Les vampires ont aussi la faculté de se changer, de se transformer en chauve-souris. Et comme les chauves-souris, les vampires dorment pendant la journée, souvent dans un cercueil, parce qu’ils ne peuvent pas s’exposer aux rayons du soleil. Par contre, je ne suis pas sûre que leur peau brille au soleil… Une fois la nuit tombée, les vampires partent en chasse. Quand ils ont identifié leur proie, les vampires utilisent leurs pouvoirs de séduction et d’hypnose sur leur victime.

Pour se nourrir, les vampires boivent le sang des Êtres humains en mordant leurs victimes dans le cou avec leurs longues canines. C’est du sang qu’ils tirent leur énergie vitale. « Le sang », c’est le liquide rouge qui coule dans nos veines et nos artères. Pour devenir un vampire, il faut tout d’abord être mordu par un vampire. Ensuite, il faut boire son sang et enfin, il faut mourir pour ensuite revenir à la vie mais, cette fois, en tant que vampire.

Comment se protéger des vampires ?

Bon, mais si, à l’inverse, vous voulez vous protéger des vampires, il existe plusieurs tactiques et objets pour cela. Pour commencer, la meilleure protection est de rester chez soi. Pourquoi ? Parce que le vampire doit être invité la première fois à entrer dans une maison par le ou la propriétaire de la maison. Et si vous voulez, quand même, sortir de la maison, vous pouvez prendre certaines plantes et fleurs pour vous protéger. Comme par exemple : la fleur d’ail, la branche de rosier sauvage ou d’aubépine, ou encore de la verveine.

Et si vous n’avez pas ces fleurs ou ces plantes à portée de main, vous pouvez prendre certains objets. Comme par exemple : un crucifix, un chapelet ou encore de l’eau bénite. Si malgré toutes ces précautions vous rencontrez un vampire et que vous voulez vous débarrasser définitivement de lui, vous devez tout simplement lui enfoncer un pieu en bois dans le cœur.

3. Les personnages surnaturels poilus : les loups-garous

On passe maintenant au troisième personnage surnaturel : le loup-garou. Le lycanthrope est plus connu en français sous le nom de « loup-garou ». Et un loup-garou, qu’est-ce que c’est ? Et bien, c’est un Être humain qui possède la faculté de se métamorphoser, de se transformer partiellement ou totalement en loup. Les personnes qui se transforment en loup-garou ont la peau recouverte de poils, comme le pelage d’un loup, et ils ont aussi des crocs tranchants. « Les crocs », ce sont les dents des animaux et des griffes acérées. « Des griffes », ce sont « les ongles » des animaux et « acérées », ça signifie : qui coupent, qui tranchent, qui sont pointues.

Les personnes frappées par cette malédiction se transforment en loups-garous les nuits de pleine lune. Une fois la transformation terminée, ils hurlent à la lune, ils errent, ils vagabondent, c’est-à-dire qu’ils se déplacent sans but, sans destination précise, sous la forme d’un loup, jusqu’au lendemain matin. Les loups-garous sont féroces et ils attaquent pendant la nuit toutes celles et ceux qui se trouvent sur leur chemin.

Et si vous voulez devenir un loup-garou, il existe plusieurs possibilités. Tout d’abord, la transformation peut s’opérer après la morsure ou la griffure d’un loup-garou. « La morsure », c’est le fait d’être mordu et « la griffure », c’est le fait d’être griffé par les griffes d’un loup-garou. Et dans d’autres cas, la transformation en loup-garou est due à une malédiction.

Bon, mais si je ne vous ai pas convaincu et que vous voulez vous protéger des loups-garous, vous devez savoir qu’ils sont sensibles aux objets en argent. « L’argent », c’est un métal précieux, de couleur grise, qu’on utilise souvent pour faire des bijoux.

4. Les personnages surnaturels en décomposition : les zombies

On arrive déjà au quatrième et dernier personnage surnaturel : le zombie. Les zombies sont des morts-vivants. En général, ils portent des vêtements déchirés, c’est-à-dire des vêtements qui sont abîmés. Leurs yeux sont rouges ou blancs et ils ont des blessures, des plaies, des cicatrices sur tout le corps, ce qui donne l’impression d’une peau pourrie, d’une peau en putréfaction. Bref, le corps des zombies est affaibli et ils boitent souvent d’une jambe. « Boiter », ça signifie : marcher en inclinant plus le corps d’un côté, souvent à cause de la douleur dans une jambe. Les zombies n’ont pas de conscience, ni de raison et ils ne peuvent pas non plus communiquer autrement que par des grognements, par le fait de grogner.

Les zombies sont issus, c’est-à-dire qu’ils viennent, de la culture haïtienne. Et d’ailleurs, en créole « zonbi » signifie « esprit » ou « revenant ». Et, selon les légendes d’Haïti, les zombies sont les victimes des sortilèges de sorciers vaudous qui ressuscitent, qui ramènent les morts à la vie ou qui détruisent la conscience d’une personne pour en faire leur marionnette.

Mais aujourd’hui, au cinéma et dans l’imaginaire collectif, les attaques de Zombies surviennent, c’est-à-dire se passent, à cause d’une maladie ou après une attaque chimique. La nuit venue, les zombies sortent de leurs tombes et attaquent les Êtres humains pour se nourrir de leur chair. « La chair », c’est la peau et les muscles de notre corps. Et attention, parce que, en cas d’attaque d’une horde de zombies, la morsure d’un zombie transmet le virus à sa victime, qui devient à son tour un zombie. Et pour se protéger d’une attaque de zombies, il faut prendre des objets tranchants, comme par exemple une hache, et se réfugier si on peut dans un bunker.

À vous de jouer !

Allez, c’est à vous ! Écrivez dans les commentaires, quels sont vos personnages surnaturels préférés et en quoi vous allez vous déguiser pour Halloween cette année ! Et si cette vidéo vous a plu, n’hésitez pas à mettre un petit pouce bleu, à vous abonner et à me suivre sur tous les réseaux sociaux ! Sur ce, n’oubliez pas, on reste motivé.e.s

Exercice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *